Acouphènes et dépression

Certaines maladies sont particulièrement difficiles à gérer car elles peuvent, au quotidien, vous gâcher la vie. En effet, il y a d’un côté les maladies bénignes comme les rhumes, les gastros… Ces maladies peuvent facilement être guéries en allant voir un médecin et en suivant un traitement

Ensuite, complètement à l’opposé, il y a les maladies particulièrement graves comme les cancers qui sont très difficiles à traiter et qui peuvent conduire, dans certains cas à la mort. Et entre ces deux types de maladies, il y a des maux qui sont des maladies sans vraiment l’être.

Ces maux peuvent être plus ou moins graves et empêchent les gens de vivre normalement. En plus, très souvent, il est assez dur de déterminer la cause de ces maux et donc de les soigner. Parmi ces maux, il y a les acouphènes et la dépression. Pourquoi parler d’eux en particulier ? Tout simplement parce que d’après certaines études, ces deux maux seraient liés. Mais quel est le rapport entre les deux alors ?


Qu’est-ce que les acouphènes ?

Les acouphènes sont des sons que seule la personne qui en souffre entend. Ils peuvent prendre la forme de bourdonnements, de crissements, de sifflements, de grésillements… Ces sons apparaissent occasionnellement, par intermittence ou, dans certains cas, constamment. Les acouphènes peuvent entraîner des migraines, des sensations de vertige, de l’anxiété, des difficultés à se concentrer et même des pertes d’audition. Certaines personnes vivent avec les acouphènes et apprennent à vivre avec, ce qui permet de les faire diminuer. Mais parfois, les acouphènes sont tellement violents qu’il est nécessaire de les traiter.


Qu’est-ce que la dépression ? 

acouphene et depression

La dépression est un mal assez courant puisqu’il touche entre 5 et 10 % de la population. Beaucoup de personnes pensent être dépressives parce qu’elles ressentent une tristesse ou une morosité selon le temps qu’il fait dehors ou en fonction de l’humeur de leur patron, par exemple. Seulement, si cet état disparait au bout de quelques minutes ou après avoir reçu une bonne nouvelle, on ne peut pas qualifier cela de dépression. La dépression est bien plus grave puisque cet état de tristesse est très profond et ne disparait pas. Pire, dans certains cas, les personnes souffrant de dépression ont des envies de suicide. Parfois, il n’y a même pas d’élément déclencheur et la dépression peut survenir à n’importe quel âge et à n’importe quel moment. Par conséquent, la dépression ne doit surtout pas être prise à la légère et mieux vaudra consulter un spécialiste dès les premiers signes.


Quel est le lien entre acouphènes et dépression ?

Selon certaines études, les acouphènes, l’anxiété et la dépression seraient liés. En effet, les acouphènes apparaissent souvent des suites d’une maladie chronique. Et selon certaines études, les personnes souffrant de maladies chroniques seraient plus sujettes à souffrir de dépression. En contrepartie, d’autres études ont démontré que les personnes souffrant de dépression étaient plus exposées aux maladies chroniques. Concrètement, les acouphènes sont des messages parasites produits par les cellules sensorielles. Seulement, généralement, ces messages sont entendus par des personnes étant en état de stress, tendues ou fatiguées. Les acouphènes et la dépression proviendraient, tous deux, d’un état d’anxiété plus ou moins élevé. L’anxiété favorise les acouphènes et augmente les risques de dépression.

D’autres études expliquent que plus le degré de dépression est élevé, plus les acouphènes sont importants et vice-versa. Alors pour se débarrasser une fois pour toutes de ces maladies chroniques, vous allez d’abord devoir traiter la dépression. Une fois que la dépression est totalement guérie, il sera possible de soigner les acouphènes. Et surtout, évitez toutes sources de stress et pratiquer la relaxation ou encore la sophrologie afin de vous détendre au maximum.